ACADEMIY DU GALO

Académie du Gallo



  

La petite bibliothèque de l'Académie du Gallo

La Conqheyte de l'Espace  (1/2)



    Bien sûr qu'on peut parler de tout en gallo : on peut même aborder des sujets techniques, voire technologiques, en gallo.

     Dans ce texte écrit par Gwenaëlle et traduit par Patrik, l'Académie du Gallo souhaite vous offrir une belle page d'histoire sur l'aventure humaine dans l'espace et vous montrer que le gallo est, lui aussi, à l'aise dans l'espace !


Permiere cartelle: sus la Lûne

     Lez oumes ont pas tenant
reybllaerêvé
d'aler de lour piet sus la Lûne. Dica le XIX° siecl, il sont just qheuq'écrivaens e filozofiouz a se porter sus dez
abuz de memmeutopies
, e pus fort pour
foutaymer susexaminer
le monde entourn de yeùz.
    Jules Verne s'assaeye par aprés d'une haley pus siençouze, maez sez
dépinglleysdescriptions
tienent tenant qe de la folaezon. La
cercheriy a savairesprit d'exploration
den le temp-la finit par mettr a lever du naez vers le cièo e la
parvoleriynavigation
den l'espace comence a n'en mener qhession d'espritance e de tecnolojiqe.

Constantin Tsiolkovski
    L'astronaotiqe n'a étae oriney en vrae ren qe par un oume tout soul, en Russiy. Cllassier e cerchouz tout par li, Constantin Tsiolkovski
injinitimagina
de yeùz, lez fuzeys en étaijes, lez racroches espaciales e lez brulants liqhides. Reconeù sus le tard en Russiy e déconeù den le rest du monde, pour ben dire, il ét veù astoure come un
davançouz qi sentaet-savaetprécurseur visonnaire
.

    Si q'un
endibonaepassionné
come Tsiolkovski élijit de façon toute la teioriqe de l'astronaotiqe, ét lez meneys politiqes modernes q'ont donae le tourn de lez mettr a servir.
    Ben vrae, nipourqe
la concreyancele concept
de fuzey vient de la Chine den la Moyene-Âje, ét la Deuzieme Gherre Mondiale e la gherre freide qi vont
dehalerinsuffler
l'od-cai e la voulance politiqe pour emmeilhourer lez fuzeys, od l'Alemagne naziy permier, l'URSS e lez Etats-Unis a suedr. La gherre finite, lez darraens-ci
ratrimentrecupérèrent
lez cerchouz alemands, lez pus forts de l'avant a temp-la, e lour savoêr. Putôt qe pour
ghetter-savairexplorer
, le halant pour l'espace fut une course mirlitaere.

réplique de Spoutnik-1
    En 1955, lez Etats-Unis e l'URSS font a savair den une journey de temp q'il sont en idey d'envyer le permier satellite fétis en tournance. Lez Etats-Unis s'avizeront a lours fraes e tout échohis, coment qe lour
conqhurentrival
ét devant yeùz sus la tecnolojiqe cant lour Spoutnik fut
a la barre dez journaosà la une des journaux
en otobr 1957. Aprés qhoqe aheurs, lez Ameriqhaens arivirent a abriver lour satellite a yeùz pour finir, en mars 1958.

    Den lez vint ans a suedr, nen vayit maçacr de satellites de lançaes, pour échampier ou s'entr savair, ou ben dez sondes pour cercher a conaettr le
graement du souraisystème solaire
. En 1962, Telstar1 fit passer une
doneriyémission
de televizion ameriqhaene pour la permiere fais diq'en Urope, od la permiere estacion de Pleumeur-Bodou den le Tregor, en Bertaegne. Le monde qe je som acoursae maezei od li taet a se noter...


V. Terechkova
    Lez
vols od qheuq'unvols habités
furent yeùz etou éternaes od l'URSS, od Vostok 1 e Youri Gagarine deden.
Cinq aotr Vostok vinrent a suedr, tertous od une bone fin : en 1963, Vostok 6 emmenaet Valentina Terechkova, la permiere fame den l'espace.
    Den le temp-la, lez Etats-Unis avaent pas si bon loz a caoze de lourz
atraversdéboires
a s'entr suedr e de la grande récllâme pour lourz lancements.
    Falhut tout le vouloêr e la
maettranjecharisme
ao perzident Kennedy pour mettr le vent a tourner de tourn : en 1961, il banissit ao Congrés ameriqhaen sa devocion d'envyer dez oumes sus la Lûne avant l'about dez aneys 60.
21 juillet 1969, Neil Armstrong
près du module lunaire Apollo


    Un ajeu retalhae e un pari tecnolojiqe come pas yun, gaegnaes pâmaenz ben gaegnaes en julhet 1969 cant le cinqieme de la pllanete vizit
a vair de dreit en dreiten direct
le programe Apolo rencontrae.

    L'Oume avaet minz le piet sus la Lûne.





(fin de la permiere cartelle)

Sources:
Toutes les illustrations de cette page sont issues de Wikipedia et sont dans le domaine public.