ACADEMIY DU GALO

Académie du Gallo



La petite bibliothèque de l'Académie du Gallo

Le devanagari, l’indi den l’ecriture



    L’Academiy du Galo gaegne de ce qe yûne de sez
amarrouzfondateur
, Gwenaelle, ét capabl sus l’indi pour vouz faere aconaettr coment qe l’
indiHindi
se
grayematérialise (installer, équiper, harnacher)
od son ecriture, le devanagari q’ol a nom.




     Avant qe l’Inde e le
PaqhistanPakistan
s’entr sont séparti en 1947, l’indi e l’ourdou,
langaijes d’oficelangues officielles
de chaqe en Inde e ao Paqhistan, fezaent ren q’un langaije q’avaet nom l’
indoustaniHindustani
.

    L’indi ét un langaije indo-uropeien orinae de la
minze de yunstandardisation
dez langaijes indoustani e qi prend den lez
merqescaractères
e
lez motsle vocabulaire
du sanskrit. Il ét caozae den l’
ahaotnord
e le
mitancentre
de l’Inde pour le pus fort.

    L’indi faet partiy dez 22 langaijes d’ofice de la
Constiqhucionconstitution
de l’Inde, ao côtae de l'assamaez, le bengali, le bodo, le dogri, le gujarati, le kannada, le cachemiri, le konkani, le maithili, le malayalam, le manipuri, le marathi, le népalaez, l’oriya, le pendjabi, le sanskrit, le santali, le sindhi, le tamoul, le télougou e l’ourdou.

    Come pour ûne bande d’aotr langaijes den l’ahaot de l’Inde, le devanagari ét le
graementsystème
d’ecriture pour l’indi.
    Le devanagari ét
un maniere deune sorte de
silabaeresyllabaire
levae odconstitué de
dez consones
enteycomplété
od dez
asseignessignes
a partannexes
, qe je caozerom de yeùz pus lein, pour valair dez voêyelles entr yeùz.

    Le devanagari s’ecrit
d’un arazhorizontalement
de la
gaochegauche
vers la
dreitedroite
e se
departitdistingue
pas d’entr lez grand lettres e lez
lettrs menueminuscules
.
    Il se reconaet
a cllerfacilement
depeis la longe barre d’araz qe lez lettrs sont
nâchaeattachées
dessus pour former dez mots.
    La barre-ilae
contrareytes'arrête brièvement
pour qheuq’ûne dez lettrs overte a haot.
    Den l’
ecriture a la maenécriture manuscrite
, la barre ét tracey aprés le mot ecrit en grand (vair sus la videio).

    Le devanagari faet od lez memme marqants pour
lez merqes de frazela ponctuation
qe den le latin,
passaesauf
qheuqefais lez
rimiaosvers (poésie)
e l’about dez frazes.

    C’ét ûne
ecriture ren q’a l’oreilheécriture phonétique
caziment, eyou q’un seigne vaot tenant pour le memme son, cant memme qe y a
qheuq’erreursquelques différences
d’un langaije, ou d’un
parlementparler (variante locale)
, a l’aotr.

    Den lez erreurs od la
crei-de-Dieualphabet
du latin : le rang dez lettrs den l’alfabet ! San q’en seije a s’atendr, maez q’ét serviabl paraelh pour aprendr, lez consones sont ordrey par groupe de sons.
    Reciter son
alfabetalphabet
, c’ét come
s’acourser a ûne diriyun exercice de diction
. En comence od lez
sons de la gargatesons gutturaux
(/k/, /g/) e nen-z avance de memme devers le devant de la goule, pour finir od lez labiales (/m/, /b/, /p/). Contr, y a pus fort de sons en indi e c’ét pus fort d’
empimancheriycomplexité
. Faodra don se rapeler dez 35 consones d’orine.

    A la contrere dez langaijes du latin qe la lettr-mere de l’ecriture, ol reprezente ou ben ûne voêyelle, ou ben ûne consone, la lettr-mere du devanagari (l’akshara), c’ét ou ben ûne voêyelle, ou ben ûne
gouleysyllabe
od ûne consone deden. Den la « consone »-la, y a tenant la voêyelle mitaniere /ɘ/ e ol peut étr simpl (/mɘ/, /bɘ/ ...) ou
ben mal d’écheviscomplexe
(/prɘ/, /skɘ/, /ndrɘ/...). Lez regls
pour leierde ligature
lez consones chanjent
a-vair comentselon la façon
q’il
s’entr sont neuzeycombinées
. Si q’il font souvente fais net de joliy lettrs
miraodeysuperbes, enjolivées
, il sont malaezey de retenue qheuqefais etou, faot ben dire.

    Astoure-ci, si q’en veut mettr ûne aotr voêyelle qe la voêyelle mitaniere /ɘ/, y a ren q’a mettr un
marqant de diferencesigne diacritique
a l’akshara.
    A la contrere du françaez otouben du galo, le marqant-ilae chanje la voêyelle tout en grand : /ɘ/ va passer /a/, /i/, /ɔ/, /u/...
    Il se met pas q’ao dessus, maez en dessour, a dreite come a gaoche de l’akshara aossi ben. Faot ben se chevir de ce qe l’indi a pus fort de voêyelles qe le galo qer, chaqe de yeùz peut se ouair court come ol peut se ouair long (vair le fighuraije en-dessour ici).
source: Wikipedia / BernardM - licence CCA-by-sa-2.5


    Den la videio côte-côte, Gwenaelle nouz amontr coment ecrire « l’indi ét net un biao langaije ». L’
assenancestructure
de l’indi ét pas herme paraelhe q’en galo, e Gwenaelle a ecrit den le coup « Indi net biao langaije ét »... Maez je vairom de ça ûne aotr fais.


    Le devanagari e l’indi sont ben pus riche qe le si petit qe j’om perzentae laesseraet a sonjer. Je nouz atendom qe vouz
sonjerez de fônilheraurez la curiosité
pour mieuz aconaetr ste graement qe 260 milions de monde font od li !