ACADEMIY DU GALO

Académie du Gallo



La petite bibliothèque de l'Académie du Gallo

Nominoë, 1er roê de Bertaegne




Le serment de Nominoe
imaije du Barzaz Breizh
Nominoë, 1er roê de Bertaegne (800-851 –
cheu dez cheuschef souverain
e peis
roêroi
depeis 841 diqa 851)


    L’empereur Charlemagne defuntae, son
fieufils
Leouiz la BonaceLouis le débonnaire
finit par choêzir un cheu berton pour le reperzenter e
afaezalher le discordcalmer la situation
entr lez Franqs e lez Bertons.

    Cant Leouiz la Bonace defuntera, Nominoë
se doune le tournsaisit l'opportunité
pour étr ao libr en
se regonçant vifse révolter ouvertement
. Aprés dez batalhes net meurdriere, Nominoë
done la pileyécrase
a Charle le Chaove a la batalhe de Balon en 845. ‘ét de l’aney-la qe l’Istoêre de la Bertaegne ao libr, ol
s’embornecommence
.

    Malgrae qe lez ghiments sont manqant, y a 3 grand
traetscaractéristiques
de Nominoë a se garder en teyte tourjous.
    En tout permier, il a
seù durersu être patient
e gaegner de son temp de sujicion
a-vairvis-à-vis
le pouvoêr carolinjien pour
apreyterpréparer
son payz a devenir libr de li.

    Nominoë a seù de
mettr la force de gherre toutconcentrer la force militaire
den ûne
chevaleriycavalerie
abominablexceptionnelle
pour le temp-la. De ça, faot se mettr q’un tout duc de Normandiy,
Gllaome le ConqheytouzGuillaume le Conquérant
de son nom,
remmenera aremportera
la batalhe de Hastings grâce a la chevaleriy bertone
fin de contefinalement
.

    Pour finir, Nominoë a seù
amarrerpréparer
e gaegner qe
la Bertaegne seije a son paen gaegnantl'indépendance de la Bretagne
od ûne
fezanderiyadministration
de raezon e
ben acordeycohérente
, de cai q’
amenit l’apaeza apporté la paix
e portit
aqhitprospérité
den dez temps qi taent putôt de gherre e de
hariastroubles
.
    Il a
laessaelégué
ez siuns aprés li dez
instiqhucions de gouvernanceinstitutions administratives
e
de relijionreligieuses
qi taent pour durer e il entamit a mettr la Bertaegne d’un
tenant qhession jeiografiyunité géographique
, de cai qi
fera de l’andondureront
diq’en 1532, aney qe la Bertaegne, ol
se fit ennâchera perdu son indépendance
.

    
Naqhi
, d’aprés,
deversvers
800 du fieu d’un
tiernchef de clan
e san qe pas aoqhun saraent eyou (de Cornoualhe, du Poher ou ventiers core de Plleumaogat – 22). Nominoë mourt
a-coupbrutalement
en montant sus son chevao aoprés de Vendôme en pllein den le payz franq, le 7 de mars 851. Il ét enterrae den l’abouiy Saent-Saoveur de Redon.

    De son
époùzeyépouse
, Arganthael, Nominoë a zeù un fieu, Erispoë, qi
prenra apréssuccédera
li.


    Nominoë (Nevenoe en berton) ét
signorizaesurnommé
ao journ d’aneitaujourd'hui
« Tad ar Vro », le pere du Payz.