ACADEMIY DU GALO

Académie du Gallo



  

La petite bibliothèque de l'Académie du Gallo

"Le poêrc de pouche"



     Cette histoire, pleine de facétie, nous a été transmise par Paul Quintin, qui l'a recueillie dans le pays de Lamballe.


Le poêrc de pouche

    Lucien avaet
prinz prendr (participe passé = prinz)
l'abitude d'aler fin avrilh ao marchiae de
Lamba Lamballe (Côtes d'Armor)
pour ajeter un petit poêrc.

    Lucien
restaet habiter, demeurer
d'od sa fâme e sez deuz garçalhes den un petit endreit a la sortiy du bourg de
La Poteriy La Poterie (Côtes d'Armor)
sus la route qi mene a
Tregoma Tregomar (Côtes d'Armor)
. Sacrae Lucien ! I n'en avaet tourjous aprés lez garcs de Trégoma, il lez apelaet "lez
manjouz mangeurs
de chiens ! "

    Le v'la don parti un lundi matin ao marchiae de Lamba. Il fit afaere od un petit fermier de
Saent-Eran Saint-Aaron (Côtes d'Armor)
q'avaet une
jele cage
de petits poêrcs a vendr.

    Sus lez coups de meidi, il s'en revint, content de son afaere : le poêrc sus le dos den
sa pouche son sac


    Den le bout du Va, come le
soulai soleil
chaofaet, Lucien sentit q'il avaet le
pacot estomac, ventre
ben sèc. Il s'areytit ao cafae de la
forje forge
e core den
d'aotrs chapelles d'autres endroits ("chapelle" = sens ironique)
pour baire qhoqes boleys. Il fit un dernier areyt ao
cafae de la batalhe "café de la bataille"
e come il fezaet lez aotrs fais, il laessit sa pouche devant
l'ôtèo la maison, l'habitation ; ici = le café (le débit de boissons)
.

    Un garnement du bout du Va vit ben le maneje, il profitit qe Lucien taet atabllae pour
dépoucher enlever (du sac)
le poêrc e mettr un chien a sa pllace.

    Sus le coup, Lucien
n'y vit qe du blleu n'y vit que du feu (en gallo, on n'y voit que du bleu)
e repartit od la pouche sus le dos. E c'ét aloure qe le pôvr chien se
mint mettr (participe passé = mint)
a
houamer aboyer (sens propre et figuré)
.

    Aloure Lucien se dit :

    "Tu peuz ben houamer come un chien maez je
sae savair = savoir
qe t'es un poêrc."

    Arivae cez li, Lucien défit la ficelle de la pouche devant sa fâme pour mettr le poêrc den le
qelion diminutif de QELIS; ici il s'agit d'un box ou d'une case à porc
. C'ét aloure qe le chien sortit de la pouche, n'atendit pas son rest e filit come un
frégon frelon
.

    Sa fâme q'étaet
rechigney renfrognée, pas contente
li dit
de memme galloïsme = tel que(l)
:

    "
Sacrae grand bobias sacré grand nigaud
! En a ben falhi
roucher ronger, mâcher longuement; ici = manger
du chien nouz aossi !"