ACADEMIY DU GALO

Académie du Gallo



La petite bibliothèque de l'Académie du Gallo

Alaen II Barbe-Toêrce


Un mot inconnu ?         Utilisez les fonctions 'Dictionnaire' en bas de page !




    Alaen II de Bertaegne, signorizae Barbe-Toêrce ou ben al louarn (le renard en berzonèqe)(devers 900 – defuntae en 952 a Nante) ét le fieu a Mathuedoï de Poher, e petit-fieu a Alaen le Grand, darraen roê en Bertaegne, de par sa mere.

    Den lez temps d’ohiy od lez Viqhignes, Alaen se taet raberiae a la cour ao roê d’Anglleterre, Aethestan, son parraen.

    Sus l’alivetey du pere abae Jean de Landevennè, e od l’eïde d’ûne ahoqeley de Bertons hors-payzae e d’Angllaez soutinz od Aelthestan, Alaen prend piet en 936 en Bertaegne, perchaen de Dou, e déqhusse lez Viqhignes aprés qheuqes batalhes.

    Il s’en échevissent ûne bone fais le 1° du mais d’aout 939, e c’ét la vitoêre de Trans, la-pais dez bords du Couênon, sus lez Normands od l’eïde a Juhel Bérenjer, conte de Renne, e Huge 1°, conte du Mans, Le journ-la seraet passae feyte nacionale dez Bertons, d’aprés. Maez Alaen deit ne pus sonjer den le Cotentin, l’Avranchin e le terroêr sus la galerne de la Mayenne.

    Alaen Barbe-Toêrce se met a freqenter lez bouiys den la couley de la Laire, come la bouiy St-Meymin de Micy, qe Jaqe, son pere abae, va étr noumae devers 950 a l’éveychae de Saent-Pol de Leion.

    A s’étr mariae od ûne seur du conte de Blloêz, Alaen Barbe-Toêrce amontr q’il sonjaet a pezer pus fort sus la politiqe du roêyaome de Franciy de galerne.
    A defunter en 952, il a pas zeù le temp de ranjer a bout od sez decides e son ouvraije a relever la Bertaegne den sa force de d’aotr fais.

    Artur de la Borderiy s’apoye sus la Croniqe de Nante pour s’avancer a dire qe Alaen Barbe-Toêrce ét enterrae den la colejiale Notr-Dame a Nante, la vile-la q’il avaet éloutae pour étr la capitale e q’il avaet parlevae a rebâtir aprés lez Normands laz dégrabatir.




Appel du Dictionnaire
Mot à traduire:

   


Si besoin des services complets du Dictionnaire :