ACADEMIY DU GALO

Académie du Gallo



Les terminaisons ETAE, ETEY



Ce texte est le développement des §§ 149 & 150 de la "Grammaire du Gallo" publiée en 2005 aux Editions Label LN


Abstrait et concret

    L'opposition entre les deux suffixes -etae et -etey est peu reconnue et pourtant bien utile pour créer des néologismes d'une part, mais aussi pour développer nos modes de pensée.

    Ces deux suffixes, partant d'un même latin -tas, décrivent deux développements différents de celui-ci.

    Le gallo a pour habitude de différencier l'abstrait (en -ae le plus souvent) du concret qui, lui, se manifeste par le suffixe -ey.
    Ainsi en est-il des quantités (berouettey, broussey, chapettey, ...) qui font largement partie du langage courant pendant que le suffixe -ae décrit des qualités (amitae, nairtae, pitiae, ...).

    Pour se repérer, on approchera d'abord ces deux suffixes de leur correspondant commun en français, -eté.
    Cette forme -eté n'est pas uniforme et elle connaît des variantes, tel -ité (fécondité, rapidité, ...) ou -té tout simplement (cherté, fierté, ...).
    Le gallo, dans le prolongement de ces dérivés a aussi -itae, -itey, -tae ou -tey. On s'y refèrera accesssoirement.

Une différence sémantique du français vers le gallo

    Quand on observe le suffixe français -eté, on remarque que la description de la qualité n'est pas sa seule caractéristique.
    Prenons l'exemple de sûreté. On peut être en sûreté (abstrait), mais on peut aussi mettre une sûreté à une porte, sous-entendu un verrou de sûreté (concret).
    Dans les deux cas, qu'il soit entendu dans un sens abstrait ou dans un sens concret, c'est le même mot.

    De même, méchanceté recouvre le caractère de ce qui est méchant, mais aussi l'acte qui révèle ce caractère méchant. Avoir de la méchanceté en soi, c'est avoir tendance à être méchant, mais faire ou dire des méchancetés, c'est concrétiser ce caractère méchant.

    C'est ici que le gallo expose sa précision sémantique. La suretae, c'est pouvoir être sûr, c'est l'assurance qu'on a au fond de soi. La suretey, c'est tout simplement le dispositif de sécurité qu'on a appliqué sur la serrure par exemple. C'est du concret, du palpable et de l'abstrait au concret, ce n'est plus le même mot.

    Reprenons le deuxième exemple. En gallo, le terme équivalent au français est maovaezetae, du moins pour le caractère. Mais lorsqu'on a manifesté ce caractère maovaez, on a fait ou dit des maovaezeteys, c'est-à-dire qu'on a accompli des actes malveillants ou prononcé des paroles médisantes.

    Par exemple, on peut avoir de la maovaezetae den la piao. Et celui qui crève un pneu de votre voiture, celui-là a accompli des maovaezeteys. De même, celui qui dit que vous êtes un voleur par pur esprit de diffamation dit dez maovaezeteys. Dans les deux cas, on a la réalisation de ce caractère maovaez.

    Le gallo de naissance n'a aucun mal à faire cette distinction. C'est beaucoup moins évident pour un apprenant.

    D'autres exemples ont été relevés tel "ancienetey" (demeure des générations précédentes), comoditeys (au pluriel ; lieux d'aisance) entre autres.

    On remarque à quel point ce processus peut être intéressant dans la création de néologismes. Il l'est également pour effectuer des distinctions que le français (ou même bien d'autres langues occidentales) ne peut traduire par un terme précis.


Exercices: -TAE OU -TEY ?

    Cliquez sur le mot qui correspond au sens de la phrase.


1 - Lez jeunes vont den la nouvelle ôteu pendant qe lourz parents restent yeùz den     l'ancienetae ou l'ancienetey

2 - Il a pas brin d', le bonome-la.
    alivetae ou alivetey

3- S'il n'n a étae menae dez entour le galo lez aotrs saecants !
alivetaes ou aliveteys

4 - L', ça fera 10 miliards de monde en 2050.
umanitae ou umanitey

5 - La Venus Hottentote, ça taet une cant ol ét venue en Urope.
qhuriozitae ou qhuriozitey

6 - j'ae étae laz vair par .
qhuriozitae ou qhuriozitey

7 - Faot don ben n'n avair de la pour faere du mao ez beytes de memme !
maovaezetae ou maovaezetey

8 - Qhi q'a la ao crei-vay-ilae ?
permieretae ou permieretey

9 - Internet, ça qi doune de la tout coume astoure.
comoditae ou comoditey

10 - Den le temp, le monde avaent pas lez den lourz ôtieùs
comoditaes ou comoditeys